Alliances

Lorsque l’on rencontre un homme qui nous plait et que malheureusement celui ci est déjà en couple mais qu’il prétend que rien ne va plus depuis des mois si ce n’est davantage, pourquoi est-il encore avec s’il ne l’aime plus ?

De part ma propre expérience, je constatais que la majorité des hommes mariés avec enfants ne peuvent pas abandonner le foyer conjugale pour la principale raison de « confort » de retrouver ses enfants chaque jour et ceci même si les sentiments amoureux pour leur épouse n’est plus au rendez-vous… alors certaines personnes penseront que ces hommes sont des lâches en n’assumant pas de partir surtout lorsqu’à côté ils prennent une maitresse et qu’à cette dernière ils leur promette qu’ils quitteront leur épouse un jour ; et puis d’autre pourront penser qu’au contraire, ces messieurs sont courageux et que finalement ne sacrifient ils pas l’amour et le bonheur qu’ils pourraient vivre avec une autre femme que la leur ?

Mais quand est-il des hommes qui n’ont pas prêté serment devant Dieu et qui n’ont pas d’enfants ? Pourquoi certains ne parviennent pas non plus à quitter leur compagne du moment ? Est-ce la peur de se retrouver seul ? La peur de ne pas retrouver une autre petite amie ? Est-ce qu’un homme qui prend du temps pour mettre fin à sa relation par peur de faire souffrir l’autre est un homme de cœur, un homme galant, un homme trop timide pour affronter la réalité ou un homme qui n’a pas de « couilles » ? 

Est-ce que finalement tous les hommes n’auraient pas un problème de communication ? Celui qui est marié ne pourrait-il pas tenter de dire quelque chose comme : « Chérie, tu sais qu’entre nous cela ne va plus depuis quelques temps maintenant, j’aimerais beaucoup qu’on se sépare mais je ne veux pas qu’un juge m’oblige à voir mes enfants qu’une fois tous les quinze jours, ils sont tout pour moi … » ou est-ce qu’effectivement la peur de la réaction de leur épouse face à une rupture les bloque complètement et qu’ils préfèrent prendre sur eux en se consacrant à leur travail et en parallèle en se changeant les idées avec une maitresse pour s’évader ?

Et inversement, un homme qui est capable de quitter sa « moitié » en quelques jours pour une autre femme est-il considéré comme un salop sans cœur ? De plus, est-ce que le baromètre de leur amour est lié directement au sexe ? Est-ce qu’un homme finalement ne peut aimer qu’à travers cela ? S’il n’a plus de rapports intimes avec sa compagne est-ce la fin de leur amour ? Est-ce que fatalement sexe = amour et absence de sexe = fin d’une relation ? A partir de quand peut-on juger qu’un couple arrive à son terme, au bout de 6 mois d’absence de relations sexuelles ? Ou est-ce tout simplement que la passion et les émois des débuts sont passés à quelque chose de plus posé et stable, à une sorte d’attachement plus profond ? Peut-on réellement continuer d’aimer l’autre en ne faisant l’amour qu’occasionnellement voir plus du tout ?

Est-il également possible que certaines femmes ne peuvent être que des femmes qui atterrissent dans le lit d’un homme mais pas celles qui font parties de leur cœur et encore moins de leur vie ? …  Et qu’est-ce que c’est que ces mecs qui n’assument pas leur vie, leur bonheur, leur choix de sortir avec une femme qui leur plait et cette peur irrépressible que demain tout s’arrête !? Qui peut savoir quand et pourquoi on s’aime et à quel moment ça se termine ? Si on part pessimisme avant même d’avoir essayé comment peut-on atteindre le bonheur ? Est-ce que la présence de nos amis et d’un travail suffisent-ils à combler une personne qui refuse d’être heureuse sentimentalement ? Et vous qu’en pensez-vous ?
Où vous situez-vous ?